17 Nov 2022

JuWaPfl – Modèles basés sur les technologies de l’information pour l’estimation de la productivité et des coûts de la première étape de production, en particulier pour la création de peuplements et les soins aux jeunes forêts

Projet WHFF 2017.04

Direction du projet : Fritz Frutig

 

L’essentiel en bref

  • Dès 1996, le WSL a élaboré des modèles de calcul pour le calcul du temps nécessaire et des coûts des travaux d’entretien des jeunes forêts, mais leur contenu n’était plus à jour et n’était plus utilisable sur les systèmes d’exploitation actuels.
  • Une enquête auprès des responsables de triages et d’exploitations forestières en Suisse a montré quels travaux du 1er échelon de production étaient intéressants pour l’élaboration de modèles de calcul assistés par ordinateur.
  • Pour chaque modèle, une documentation détaillée a été rédigée sur les méthodes de travail, les bases de données, les principaux facteurs d’influence sur la productivité ainsi que sur la structure et la manipulation.
  • Les modèles ont ensuite été programmés dans le langage Java et regroupés dans un outil de calcul doté d’interfaces utilisateur conviviales.
  • Les nouveaux modèles de soins aux jeunes forêts JuWaPfl du WSL constituent, à côté des modèles de productivité de la récolte du bois HeProMo, des bases modernes utiles pour garantir la gestion durable des forêts.

 

Description du projet

Dès 1996, l’actuel groupe de recherche « Sylviculture durable du WSL » a élaboré des modèles de calcul concernant le temps et les coûts de différents travaux d’entretien des jeunes forêts et les a transposés dès cette époque dans un outil de calcul assisté par ordinateur. En raison de demandes croissantes de la part des praticiens forestiers concernant des modèles de calcul plus récents pour les soins aux jeunes peuplements et parce que les anciens modèles informatiques créés sur la base DOS ne pouvaient plus fonctionner sur les systèmes d’exploitation récents, le groupe de recherche a décidé de renouveler ces modèles avec le soutien financier de l’Encouragement suisse de la recherche sur la forêt et le bois (WHFF-CH).

L’objectif du projet était de se procurer, pour les travaux évalués du 1er échelon de production, des bases concernant le temps consacré, les prestations et les coûts, et d’élaborer sur cette base un modèle de productivité en fonction des principaux facteurs d’influence. Ces modèles de productivité devaient ensuite être transposés dans un outil de calcul assisté par ordinateur.

Les travaux correspondants de la 1re étape de production comprennent

  • mesures de création de peuplements (plantation),
  • des mesures d’entretien dans le jeune peuplement,
  • le fourré et le perchis,
  • l’élagage des arbres,
  • des mesures de protection contre le gibier ainsi que
  • les mesures techniques (ouvrages contre les glissements de neige, chemins d’accès, pistes de débardage).

Au total, il s’agissait de développer huit modèles de calcul. Les documentations sont structurées de manière similaire pour tous les modèles et donnent des informations sur les données de base utilisées, sur la méthode de travail correspondante, sur les principaux facteurs influençant la productivité, sur les relations mathématiques (formules, processus de calcul) ainsi que sur les valeurs par défaut utilisées. Ils présentent à la fin ce que l’on appelle un guide de l’utilisateur, qui constitue la base de la transposition dans les modèles assistés par ordinateur.

 

Conclusions

Le projet JuWaPfl a finalement pu être mené à bien avec un résultat positif, malgré des difficultés majeures dans l’acquisition des données. L’enquête menée en novembre 2017 auprès des praticiens forestiers avant le lancement du projet a permis d’identifier les travaux aujourd’hui pertinents dans la 1ère étape de production. Sept des huit modèles prévus ont été créés dans le cadre du projet et mis en œuvre dans l’outil de calcul assisté par ordinateur. Pour le modèle « Planifier les layons de débardage », seule la documentation à l’état de projet (état au 21.05.2021) a pu être établie, malgré des recherches approfondies sur les bases de données. Le modèle en lui-même et la mise en œuvre informatique n’ont pas encore pu être réalisés resp. l’objectif du projet n’a pas été atteint sur ce point.

Au cours du traitement du projet, il s’est avéré qu’il serait judicieux de compléter certains modèles de calcul par d’autres travaux partiels. Il convient de mentionner en particulier le modèle « Protection contre le gibier », dans lequel la protection individuelle avec manchon en plastique pourrait être intégrée. Il s’agit ici d’une protection contre l’abroutissement qui s’est largement répandue dans la pratique au cours des dernières années.

Le modèle « Mesures contre les glissements de neige » ne comprend jusqu’à présent que la construction manuelle de bermes (petites terrasses conçues pour le rajeunissement des arbres sur les pentes fortement inclinées). Or, de plus en plus de bermes sont construites mécaniquement à l’aide de petites pelles ou de pelles araignées, mais l’équipe de recherche ne disposait pas des données de base correspondantes. Celles-ci devraient être collectées à cette fin.

Actuellement, l’interface utilisateur de l’outil informatique n’est disponible qu’en allemand. Le cercle des utilisateurs peut être considérablement élargi si l’outil peut également être utilisé en français, en italien et en anglais. Une traduction correspondante est en principe prévue, mais ne faisait pas partie du présent projet.

Dans une étape ultérieure, il est prévu de réunir les modèles d’entretien des jeunes forêts (1er niveau de production) et les modèles de productivité de la récolte de bois (2e niveau de production) dans un outil informatique commun « exploitation forestière ».

 

Le projet a été soutenu par l’Encouragement de la recherche sur les forêts et le bois en Suisse (WHFF-CH) de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

Download