13 Juin 2022

Comportement à la déformation des piliers en bois: Enseignements tirés du monitoring de deux immeubles de grande hauteur en bois

De 2017 à 2019, l’Institut de statique et de construction de l’EPFZ a dirigé un projet de recherche sur le comportement en déformation des piliers en bois, sous la direction du professeur Andrea Frangi.

La recherche a eu lieu pendant la construction de deux tours en bois à Risch-Rotkreuz. Ce projet a non seulement permis aux chercheurs d’acquérir des connaissances supplémentaires sur le sujet, mais il a également permis d’améliorer considérablement la mise en œuvre des méthodes de mesure (par exemple, les capteurs de plafond).

Cette recherche est importante car, lors de la conception de bâtiments en bois et de bâtiments hybrides en bois, il est essentiel d’évaluer les déformations qui se produisent au niveau structurel bien plus que pour les structures construites de manière conventionnelle. C’est également important parce que la déformation influence la construction des éléments porteurs et que les éléments en bois interagissent avec les structures en acier et en béton – des matériaux qui ont des propriétés et des compositions différentes. En outre, il faut tenir compte du fait que les variations d’humidité et de température peuvent avoir une influence considérable sur la déformation des éléments de construction.

Les chercheurs ont ensuite mesuré le comportement des matériaux de construction dans deux bâtiments distincts, le Suurstoffi S22 et le BF1 (tous deux situés à Risch-Rotkreuz).

Les mesures effectuées au cours de l’étude ont révélé que les éléments de construction soumis à de faibles contraintes présentaient de faibles changements structurels, tandis que les éléments de construction soumis à des contraintes élevées et les composants de transition présentaient des déformations importantes.

Les résultats ont été obtenus à partir de l’épicéa, mais peuvent être appliqués (avec la prudence nécessaire) au hêtre de construction.

Bien que ce document présente des résultats pertinents et utiles, il faut dire que l’objectif de ce domaine de recherche est d’améliorer encore le calcul des déformations ; cela vaut pour différentes dimensions : Viscoélasticité, mécanosorption, gonflement et retrait et diffusion de l’humidité.

C’est la voie actuelle nécessaire à l’amélioration de ces modèles.

Download